Le radon, ce gaz sournois de nos habitations

Le radon est un gaz radioactif issue de la désintégration de l’uranium et du radium présents naturellement dans le sol et les roches.

En se dégradant, il forme des descendants solides, eux-mêmes radioactifs. Ces descendants peuvent se fixer sur les aérosols de l’air et une fois inhalés se dépose le long des voies respiratoires en provoquant leur irradiation.

Le radon est la cause principale du cancer des poumons après le tabagisme.

Le risque de cancer augmente avec le nombre d’atomes de radon présents dans l’air d’un espace clos et avec la durée pendant laquelle on respire cet air.

Comment le radon peut-il s’infiltrer et s’accumuler dans mon habitation ?

radon lieux d'infiltration dans une habitation

Le radon présent dans une habitation provient essentiellement du sol et dans la moindre mesure des matériaux de construction et de l’eau de distribution.

La concentration du radon dans l’air d’une habitation dépend ainsi des caractéristiques du sol, mais aussi du bâtiment et de sa ventilation.

Elle varie également selon les habitudes de ses occupants en matière d’aération et de chauffage.

Les parties directement en contact avec le sol (cave, vide sanitaire, planchers du niveau le plus bas, etc) sont celles à travers lesquelles le radon entre dans le bâtiment avant de gagner les pièces habitées. L’infiltration du radon est facilitée par la présence de fissures, le passage de canalisation à travers les dalles et les planchers etc.

Le radon qui s’accumule dans les sous-sols et les vides sanitaires entre dans les habitations par différentes voies : fissures, passage des canalisations.

Le renouvellement d’air est également un paramètre important, la concentration en radon sera d’autant plus élevée que l’habitation est confinée et mal ventilée.

Comment savoir si mon habitation est exposée au radon ?

Dans un premier temps, il faut regarder si son habitation est dans une zone d’avantage touchée.

L’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP), a établi une carte de la Suisse avec les niveaux de concentration

carte du radon en Suisse - OFSP

 A noter que les régions les plus touchées sont l’Est de la Suisse, le massif du Mont-Blanc en Valais et l’Arc Jurassien.

Dans un deuxième temps, il faut faire des mesures, qui s’effectuent à l’aide d’un dosimètre par un service de mesure agréé.

Comment peut-on réduire son exposition au radon ?

Il existe deux solutions pour réduire significativement la concentration en radon de son habitation :

  • améliorer le renouvellement de l’air intérieur
  • renforcer l’étanchéité entre le sol et le bâtiment.