Présentation de la pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau c'est quoi ?

Aujourd’hui, il existe deux grandes familles de pompe à chaleur air-eau, dans laquelle il figure deux types d’équipement : 

  • La pompe à chaleur géothermiques. 
  • La pompe à chaleur aérothermiques. 

💡 Quelle est la différence entre une PAC géothermique et une PAC aéro thermique ? 

Pour une PAC géothermique, les calories à l’origine de la chaleur sont captées sous terre plutôt que dans l’air. La PAC aéro thermique, utilise les calories présentes dans l’air pour créer de la chaleur. La pompe à chaleur prélève les calories dans l’air extérieur et les redistribue dans l’eau du circuit de chauffage. Pour faire simple : une pompe à chaleur est toujours reliée à un système de chauffage central. Elle achemine donc la valeur jusqu’à vos radiateurs ou votre plancher chauffant. 

schéma pompe à chaleur

Le fonctionnement d'une PAC air-eau ?

Une pompe à chaleur possède deux blocs distincts : 

  • Un bloc extérieur au logement : l’air vient s’engouffrer dans le bloc de la pompe à chaleur et donne ses calories au fluide frigorigène. 
  • Un bloc intérieur au logement : le fluide frigorigène pris à l’extérieur du bloc extérieur se comprime puis se condense pour créer de la chaleur. 

💡 PAC air-eau, quels radiateurs choisir ? 

Vous pouvez raccorder une pompe à chaleur air-eau à des radiateurs à eau haute température. Elle peut fonctionner aussi avec des émetteurs de chaleur basse température comme les planchers chauffants et les radiateurs basses températures. Pour un meilleur rendement choisissez l’association d’une PAC à un plancher chauffant. 

Quels sont les avantages d'une PAC air-eau ?

Laissez-vous séduire par les nombreux avantages de la pompe à chaleur air-eau : 

  • ✅ Réalisation de 60% d’économies d’énergie sur une année. 
  • ✅ Intégration facile sur votre système de chauffage central existant. 
  • ✅ Un certain confort thermique grâce à sa chaleur douce et homogène. 
  • ✅ Utilisation d’une ressource naturelle 100% gratuite : l’air. 
  • ✅ Double protection : chauffage et eau chaude sanitaire.

Quels sont les inconvénients du PAC air -eau ?

La PAC puise son énergie dans l’air, lorsque la température extérieure est très basse elle est moins efficace. Si vous vivez dans  une région froide ou en altitude, procurez-vous un modèle adapté.

Certains modèles de PAC peuvent s’avérer bruyants. Le niveau sonore de votre PAC air-eau dépend avant tout de l’installation et de son emplacement. Parlez-en avec l’expert en charge de la pose de votre PAC, il saura adapter l’installation à votre logement.  

Quels sont les inconvénients du PAC air -eau ?

Concrètement, la plupart des maisons sont compatibles avec l’installation d’une PAC air-eau dans la mesure où cela requiert uniquement la présence d’un système de chauffage avec un réseau d’eau chaude et la présence d’un espace extérieur (jardin, cour, façade murale) pour pouvoir poser l’unité extérieure de la pompe à chaleur. Pour finir, une PAC s’intègre très facilement en remplacement d’une chaudière. 

De quoi dépend le prix d'une PAC air-eau ?

Une pompe à chaleur air-eau peut dépendre : 

  • ✅ De la puissance : selon la taille de votre logement. 
  • ✅ Des fonctions : chauffage seul ou chauffage avec eau chaude sanitaire. 
  • ✅ Le coût de l’installation : souvent compris dans le prix de l’équipement, il peut varier d’un expert à un autre. 

Ma consommation d'électricité avec une pompe à chaleur ?

Une fois en place, votre pompe à chaleur ne vous coûte pratiquement plus rien. Pour faire tourner le moteur elle utilise qu’une petite quantité d’électricité et l’énergie gratuite qui provient de l’air. 

On estime en moyenne qu’une pompe à chaleur air-eau consomme 51kwh par mètre carré et par an. Par exemple, pour une maison de 100m2, vous dépenserez environ 5100Kwa par an. 

La durée de vie d'une pompe à chaleur air-eau ?

La durée de vie d’une pompe à chaleur est comprise entre 15 et 20 ans. Vous pouvez à l’installation de votre pompe à chaleur souscrire à un contrat d’entretien avec l’expert en charge de votre installation. Les contrats prennent le plus souvent en charge tous les déplacements liés aux dysfonctionnements et l’entretien.