Petit nouveau dans les directives des polluants du bâtiment (SABRA) : l’HBCD

Le Hexabromocyclododecam, nom barbare pour l’HBCD,le nouveau du monde des polluants du bâtiment, dont la législation suisse interdit l’utilisation en 2016.

Mais vous allez nous dire qu’est-ce que l’Hexabromocyclododecam?

L’HBCD est un composé bromé qui a été principalement utilisé comme retardateur de flamme dans les matériaux en polystyrène destinés à l’isolation des bâtiments.

Cette substance a ainsi été ajoutée au polystyrène expansé (EPS) et au polystyrène extrudé (XPS) dont le principal inconvénient est d’être hautement inflammable et de diffuser des vapeurs toxiques à ce moment là.

Bon d’accord, il améliore le polystyrène utilisé dans l’isolation de nos bâtiments, mais vous vous demandez surement pourquoi il a été interdit et considéré comme un polluant ?

Tout simplement, l’HBCD présente des risques de toxicologiques élevés notamment des effets de perturbation endocrinienne, en particulier chez les femmes enceintes au cours du développement du fœtus. Il est également très toxique à long terme pour l’environnement aquatique.

 

représentation visuelle des zones possiblement polluées : combles perdus, rampants, toiture, murs intérieurs, murs extérieur, sol.

Où trouver le polystyrène dans mon bâtiment : combles perdus, rampants, toiture, murs intérieurs, murs extérieurs, sol.

 

Le polystyrène expansé (EPS) est un isolant issu de l’industrie pétrochimique. C’est un matériau plastique et rigide emprisonnant beaucoup de petites bulles de gaz.

Il est principalement utilisé au niveau du sol, des combles, des rampant, des murs et de la toiture par l’extérieur et l’intérieur.

Le polystyrène extrudé (XPS) est un isolant issu de l’industrie pétrochimique. Il s’agit du même procédé de la fabrication que pour le polystyrène expansé à la différence que les billes sont extrudées avec un agent gonflant (gaz HFC ou CO2). On obtient ainsi un isolant plus dense que le polystyrène expansé.

Il est principalement utilisé au niveau du plancher, des combles, ds rampants,des murs et de la toiture par l’extérieur ou par l’intérieur.

 

Nous vous recommandons

Pour tous travaux, touchant à vos bâtiments ou  une partie de vos bâtiments construits avant 2017 :

– non soumis à une autorisation : un diagnostic de présence d’isolant EPS (polystyrène expansé) et XPS (polystyrène extrudé) avant les travaux

– soumis à une autorisation : un diagnostic de présence d’isolant EPS (polystyrène expansé) et XPS (polystyrène extrudé) avant les travaux. Les conclusions du rapport seront reportées dans l’attestation « substance dangereuse », pièce obligatoire du dossier de demande d’autorisation de construire.

 Directive – Diagnostic et assainissement des matériaux contenant de l’HBCD