Le juste prix d’un diagnostic amiante

Expertise - Diagnostic amiante

Personne ne veut surpayer un service et tout le monde est à la recherche du juste prix. Cependant, payer le moins possible est très souvent un réflexe, réflexe qui peut avoir des conséquences négatives sur la qualité des prestations.

Il faut être vigilant et ne pas faire de fausses économies.

Il est difficile voir même paradoxale d’avoir un service complet, de qualité, rapide et bon marché. Les moins-disant feront forcément des impasses sur la prestation, la qualité, le délais ou encore les conditions de sécurité. Dans ce cas c’est au client de mesurer les conséquences à court et moyen terme sur le coût financier direct et indirect, la perte de temps et enfin les risques civile et pénaux dans le cadre d’une prestation réalisée de façon incomplète, voire avec des erreurs.

Il faut donc être vigilant et ne pas faire de fausses économies. Un repérage avec des localisations incomplètes et la découverte de matériaux susceptibles de contenir de l’amiante en cours de chantier peuvent entrainer des retards et des surcoûts mais aussi et surtout une interruption du chantier, une mise en cause judiciaire ou encore la mise en danger des personnes sur le chantier.

Il est évident que le prix est un critère de choix extrêmement important au vu de la conjoncture compliquée pour certain donneur d’ordre, mais il doit être en relation avec la prestation. Lorsque les écarts sont importants, les justifications doivent permettre de les comprendre qu’ils soient à la hausse ou à la baisse, et doivent permettre au maître d’ouvrage de faire un choix, le bon choix.

 

Référence: Avis de Lionel Janot, Président de L3A. www.universamiante.com